Définition des catégories

L'édition 2017 du concours Boomerang compte 27 catégories.


1. Innovation technologique

Il s’agit ici d’évaluer la créativité technologique, c’est à dire un usage ingénieux de la technologie au service d’une expérience innovante, originale, inédite… et pertinente pour la communication ou le service: gyroscope, reconnaissance d’objet, interaction multi-écrans, objet connecté, puce sans contact, hangout… Il s'agit ici d'évaluer le défi ou l’exploit technologique.

Les soumissions devront décrire les fonctionnalités qui explorent de nouvelles technologies, et la façon dont elles apportent une valeur ajoutée d’interaction, d’expérience ou de service.

Ne seront jugées que les pièces démontrant clairement le bénéfice perçu par l’utilisateur ou pour la marque. On juge donc la partie visible, l’usage, mais pas le code ou le langage en tant que tel.


2. Environnement interactif non commercial

Il s’agit ici d’évaluer toute initiative numérique ou tout contenu interactif, basé sur une utilisation originale, créative et pertinente de la technologie, et qui vient enrichir un lieu, un espace ou qui crée une expérience spécifique à une activité non commerciale tels que les installations artistiques qui n’ont d’autres fins que la mise en avant d’un propos ou d’un message sans but lucratif.


3. Environnement interactif commercial

Il s’agit ici d’évaluer toute initiative numérique ou tout contenu interactif, basé sur une utilisation originale, créative et pertinente de la technologie, et qui vient enrichir un espace d’exposition, de vente ou une expérience spécifique à une marque.

Sont concernées : l'utilisation de la réalité virtuelle ou augmentée, l’utilisation du numérique dans un lieu de vente (ex. tables ou écrans interactifs), l’intégration d’espaces ou points d’interaction dans un lieu spécifique ou un espace d’exposition, la prise en compte du numérique de façon originale ou ingénieuse dans une architecture d’intérieur (boutique, lieu de montre, lieu de contact avec la clientèle) ou les installations immersives au service d’une marque, d’un événement, d’un produit ou d’un service.


4. Interface interactive autre que web et mobile

Il s’agit ici d’évaluer toute initiative ou tout contenu utilisant des nouveaux médias, des technologies existantes ou développées spécifiquement pour la réalisation d’une l’installation ayant pour but de créer un engagement, une interaction avec le public ou de générer une émotion dans la rue, dans un lieu de passage ou dans un lieu public.

Les cas suivants peuvent être concernés : les actions de créativité média, l’exploitation de surfaces existantes (ex. : vitrines), les kiosques numériques et les installations éphémères au service d’une marque, d’un événement, d’un produit ou d’un service.


5. Stratégie éditoriale

Il s’agit ici d’évaluer la qualité de la direction éditoriale. Au-delà de la seule rédaction, on prendra soin d’évaluer l’usage de tous les formats de contenus: photo, vidéo, etc. Le contenu doit être pertinent, informatif, ludique ou divertissant et être au service d'une marque. On regardera en particulier la pertinence de diffusion mais aussi de formes selon les applications retenues, ou encore, les stratégies éditoriales visant à adapter les contenus ou fonctionnalités en rapport au contexte d’utilisation, ou en fonction de l'appareil électronique utilisé, le cas échéant.

Sera évalué : la justification du ton choisi, de l’angle ainsi que la pertinence et la complémentarité des plateformes de publication, le cas échéant.

L’inscription peut comprendre : les stratégies de contenu au service d’une marque, d’un site, d’un média, ou encore une présentation de la particularité des contenus utilisés au service d’une campagne, d’un service ou d’un produit. Peuvent être aussi soumis : les contenus proposés dans le cadre d’une campagne médias sociaux (incluant les blogues, Tumblr, etc.), sur les sites web des entreprises ou sur des sites promotionnels reliés à une campagne.

Il sera apprécié que la stratégie soit justifiée : contexte de communication, enjeu pour la marque, analyse des comportements ou leviers consommateurs, description et justification de l’angle éditorial retenu ou des formats recommandés, moyens et assets associés, etc.
 

6. Stratégie de médias sociaux : initiative unique

Il s’agit ici d’évaluer une utilisation innovante, intéressante ou créative d’un ou de plusieurs médias sociaux au service d’une communication unique et spontanée pour une marque. Les juges seront particulièrement sensibles à toute information permettant d’évaluer l’originalité des assets et contenus diffusés, la spontanéité de publication ou la réactivité en situation d’urgence, et la complémentarité des médias sociaux utilisés, le cas échant.

L’inscription peut comprendre: les communications sur Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, You Tube, LinkedIn, Pinterest, Tumblr, etc. L’inscription peut aussi comprendre des pièces utilisant des fonctionnalités de partage/social/interaction avec un média social accessible en dehors des médias sociaux.


7. Stratégie de médias sociaux : présence continue

Il s’agit ici d’évaluer une utilisation innovante, intéressante ou créative de plusieurs médias sociaux au service d’une marque à l’attention d’une communauté. La stratégie doit avoir été développée pour une présence continue sur les médias sociaux et doit avoir été pensée comme étant au service d’une communication pérenne et orientée clients (service, information, fidélisation), ou au service de la constitution d’une base de fans ou de relais d’influence. Les juges seront particulièrement sensibles à toute information permettant d’évaluer la qualité de relation, l’originalité des assets et contenus diffusés.

L’inscription peut comprendre: les communications sur Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, You Tube, LinkedIn, Pinterest, Tumblr, etc. L’inscription peut aussi comprendre des pièces utilisant des fonctionnalités de partage/interaction avec un média social accessible en dehors des médias sociaux.


8. Stratégie d'acquisition 

Stratégie spécifiquement destinée à acquérir de nouveaux utilisateurs-usagers pour un site internet, un service, une application ou un média social. Les juges focaliseront particulièrement sur la dimension d’efficacité d’acquisition de fans, de clients, d’abonnements ou de données. Le jury privilégiera les projets présentant une véritable performance grâce aux résultats présentés.

Les résultats doivent être fournis pour que la soumission puisse être jugée. (L’augmentation du nombre de «Like» ou de «Followers» n’est pas admissible comme résultat à moins que ce soit la stratégie privilégiée.)
Il sera apprécié que la stratégie soit justifiée : contexte, enjeu pour la marque, analyse des comportements ou leviers consommateurs, description de l’angle retenu pour favoriser l’acquisition, moyens associés, résultats. Il est fortement recommandé de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant des résultats.


9. Stratégie de fidélisation

Stratégie spécifiquement destinée à fidéliser des utilisateurs-usagers pour un site Internet, un service, une application ou un média social. Les juges focaliseront particulièrement sur la dimension d’efficacité de rétention des clients. Le jury cherchera à mettre en valeur les programmes d’automatisation marketing performants et privilégiera les projets présentant une véritable performance grâce aux résultats présentés.

Il sera apprécié que la stratégie soit justifiée : contexte, enjeu pour la marque, analyse des comportements ou leviers consommateurs, description de l’angle retenu pour favoriser la rétention, moyens associés, résultats. Il est fortement recommandé de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant des résultats.


10. Exploitation de données 

Il s’agit ici d’évaluer l’exploitation de données afin de segmenter, profiler, (re)cibler ou personnaliser la communication avec une audience. Seront éligibles l’utilisation de témoins et balises, ainsi que l’exploitation automatisée de données, massives ou non, dans un contexte d’achat média, de gestion des assets numériques, de marketing relationnel ou toute autre utilisation des technologies se basant sur l'intelligence artificielle.

Le jury ne récompensera pas une plateforme technologique de collecte et de gestion de données, mais l’utilisation ingénieuse et créative de diverses sources de données afin de joindre de manière hautement pertinente et persuasive une audience et d’en maximiser la valeur.

Il sera apprécié que la stratégie soit justifiée : contexte, enjeu pour la marque, analyse des comportements ou leviers consommateurs, description de l’angle retenu pour favoriser l’acquisition, moyens associés, résultats. Il est impératif de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant des résultats.


11. Intelligence artificielle appliquée

Utilisation de l’intelligence artificielle dans un contexte d’affaires. Comprend les technologies permettant de traiter et d’analyser un grand nombre de données afin d’interagir avec les clients ou clients potentiels ou ayant la capacité de générer du contenu intelligent adapté.

Exemples : Interfaces conversationnelles (Chatbots), technologies de reconnaissance visuelle ou vocale, création de contenu intelligent, etc.

Les soumissions devront décrire comment les fonctionnalités apportent une valeur ajoutée d’interaction, d’expérience ou de service. Ne seront jugées que les pièces démontrant clairement le bénéfice perçu par l’utilisateur ou pour la marque.


12. Campagne numérique

Il s’agit ici d’évaluer l’originalité d’interaction et la performance autant que l’usage innovant des technologies au service d’une campagne menée entièrement sur des plateformes numériques. La campagne doit être basé en totalité ou en partie sur de l’achat média et comprendre au moins deux des éléments suivants : publicité en ligne ou sur une application mobile, microsite relié à une campagne, publicité virale, réseaux sociaux, jeux interactifs, pièce applicative, etc. Les sites web d’entreprise sont exclus de cette catégorie.

Tous les aspects de la campagne ou de l’initiative doivent être décrits, ainsi que ses objectifs (exemples: opération qui a pour but d'établir un lien direct ou personnalisé avec le consommateur et de recruter de nouveaux clients, opération qui a pour but d'entretenir une relation avec un client et de le fidéliser à la marque, au moyen d'une communication personnalisée et adaptée à son statut, etc.)

*Des formats uniques peuvent être soumis à condition de préciser la page de destination ou d’arrivée vers laquelle la campagne dirige le consommateur. On devra aussi soumettre une description permettant aux juges de comprendre le lien entre les différentes étapes de la campagne. Il est fortement recommandé de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant la réussite de la campagne.


13. Site ou application - produit/service promotionnel

Il s’agit ici d’évaluer les sites ou applications qui se focalisent sur une prise de position de la marque (un message, une mission, un événement), ou sur la mise en exergue d’un produit/service spécifique (lancement, nouvelle gamme produit, soutien promotionnel).

L’inscription peut comprendre : applications, microsites, concours en ligne et jeux interactifs ayant comme objectif principal la promotion de produits et/ou de services. Ces sites doivent être mis en ligne pour une courte période. 

Il est fortement recommandé de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant de la réussite de la soumission.


14. Site ou application - événementiel

Site ou application ayant pour vocation de promouvoir un événement de courte durée (exemple : événement artistique, musical, culturel ou sportif). Peut inclure les applications en soutien à des événements récurrents. Le jury sera particulièrement attentif à la façon dont le site ou l’application enrichissent l’expérience événementielle.


15. Site ou application - expérientiel

Il s'agit ici d’évaluer les nouveaux schémas narratifs, l'immersion, la réponse émotionnelle suscitée auprès de l'utilisateur, l'originalité de l'expérience vécue ou perçue. Sont incluses les expériences multi-écrans ou deuxième écran, si elles visent à apporter cette dimension expérientielle, ou même expérimentale.


16. Site ou application - transactionnel, catégorie grande entreprise (e-commerce)

Il s’agit ici d’évaluer une application ou un site transactionnel proposé par une grande entreprise. Sont considérés comme des transactions : l’achat direct de billets, l’achat de contenus en ligne, la commande de produits à livrer, l’abonnement à des services en ligne, etc.

Les juges évalueront la qualité du processus favorisant la transaction (et non l’ensemble du site). Plus particulièrement: mise en avant du produit/service, incitation à la transaction, qualité du tunnel d’achat, des incitatifs services/promotionnels, qualité d’accompagnement et de service client associé… Et, de façon générale: la simplicité d’expérience supportant la transaction, et la pertinence fonctionnelle. Par extension, on pourra aussi juger l'emballage et la qualité de mise en boîte des produits, l’accompagnement des clients, l’intégralité du service. La communication connexe, et pas uniquement la transaction : signaux, rassurance, personnalisation, communication, etc.

Lorsque c’est applicable, il sera apprécié de décrire la façon dont l’expérience transactionnelle est connectée aux points de vente (depuis le mobile ou via des supports alternatifs : tables, kiosque et autres), ou plus globalement la façon dont l’approche est complémentaire avec les boutiques/magasins.

Il est fortement recommandé de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant de la réussite de la soumission.


17. Site ou application - transactionnel, catégorie PME (e-commerce)

Il s’agit ici d’évaluer une application ou un site transactionnel proposé par une PME. Sont considérés comme des transactions : l’achat direct de billets, l’achat de contenus en ligne, la commande de produits à livrer, l’abonnement à des services en ligne, etc.

Les juges évalueront la qualité du processus favorisant la transaction (et non l’ensemble du site). Plus particulièrement: mise en avant du produit/service, incitation à la transaction, qualité du tunnel d’achat, des incitatifs services/promotionnels, qualité d’accompagnement et de service client associé… Et, de façon générale: la simplicité d’expérience supportant la transaction, et la pertinence fonctionnelle. Par extension, on pourra aussi juger l'emballage et la qualité de mise en boîte des produits, l’accompagnement des clients, l’intégralité du service. La communication connexe, et pas uniquement la transaction : signaux, rassurance, personnalisation, communication, etc.

Lorsque c’est applicable, il sera apprécié de décrire la façon dont l’expérience transactionnelle est connectée aux points de vente (depuis le mobile ou via des supports alternatifs : tables, kiosque et autres), ou plus globalement la façon dont l’approche est complémentaire avec les boutiques/magasins.

Il est fortement recommandé de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant de la réussite de la soumission.


18. Site ou application de marque grand public (B2C), catégorie grande entreprise

Site ou application spécialement conçu pour des grandes entreprises souhaitant transmettre aux consommateurs de l’information ou des données sur un produit ou un service (dans le cas où ce dernier n’est pas offert en ligne).

 Il est fortement recommandé de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant de la réussite de la soumission.


19. Site ou application de marque grand public (B2C), catégorie PME

Site ou application spécialement conçu pour des PME souhaitant transmettre aux consommateurs de l’information ou des données sur un produit ou un service (dans le cas où ce dernier n’est pas offert en ligne).

Il est fortement recommandé de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant de la réussite de la soumission.


20. Site ou application de marque B2B, catégorie grande entreprise

Site ou application spécialement conçu pour de grandes entreprises afin de leur permettre de communiquer d’entreprise à entreprise.

Il est fortement recommandé de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant de la réussite de la soumission.


21. Site ou application de marque B2B, catégorie PME

Site ou application spécialement conçu pour des PME afin de leur permettre de communiquer d’entreprise à entreprise.

 Il est fortement recommandé de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant de la réussite de la soumission.


22. Site ou application - service

Contenus numériques conçus pour une entreprise dont les services sont accessibles en tout ou en partie via un site ou une application.

Tous les services sont admissibles, incluant les services financiers (banque, courtage, placement, assurance, etc.), services de télécommunication (téléphone, câble, satellite, etc.), services immobiliers, services gouvernementaux, services publics, industrie du voyage et les services connexes (compagnies aériennes, trains, autobus), etc.

C’est la manière dont le service est rendu en ligne qui est jugée dans cette catégorie et non l’ensemble du site, la façon d’avoir accès au service, le processus pour l’obtenir. Il est fortement recommandé de présenter des résultats, KPI ou statistiques justifiant de la réussite de la soumission.


23. Site ou application - À but non lucratif

Site ou application conçu pour des causes, problématiques sociétales ou œuvres de charité. Sont inclus les sites à caractère politique, ainsi que les sites faisant la promotion de la santé et de la sécurité publique.


24. Site ou application - Art & culture

Site ou application consacré à l'information culturelle ou à la mise en valeur d'un contenu culturel (livre, disque, film, émission de télévision, etc.), d'un lieu (musée, théâtre) ou d'un artiste.


25. Site ou application - fiction, variété, humour et jeunesse

Site ou application d’un média uniquement présent sur internet (webradio, webtélé, webséries, etc.) et proposant au spectateur une interactivité enrichissant son expérience.


26. Site ou application - Média

Site ou application consacré à l’actualité, aux nouvelles, à l’information. Cette catégorie n’est pas réservée uniquement aux versions en ligne de médias d’information traditionnels (quotidiens, magazines, télévisions, etc.) mais également aux médias dont la principale activité est le traitement de l'information en ligne (écrit, télé, radio).


27. Site ou application - Documentaire

Site ou application consacré aux documentaires et webdocumentaires.

 

UNE INITIATIVE

EN PARTENARIAT AVEC

EN ASSOCIATION AVEC

Identité visuelle